Fadakim Index du Forum
Fadakim Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

La Légende des Sept Dragons

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fadakim Index du Forum -> Capitale -> Office de Tourisme -> Rex Draconica (SO)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Aëlissandya
Gouvernement

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2010
Messages: 196

MessagePosté le: Dim 1 Aoû - 14:28 (2010)    Sujet du message: La Légende des Sept Dragons Répondre en citant

Il y avait foule ce soir-là au Sanctuaire des Sept Dragons. Tous les habitants de la région sud-ouest de Fadakim s'étaient réunis là pour célébrer la plus belle légende de tous les temps. La nuit tombait, les étoiles s'allumaient l'une après l'autre dans le ciel. On alluma des flambeaux pour éclairer le site. Tous s'installèrent confortablement à même le sol, autour des six rochers qui composaient le Cercle des Six. Assis au pied de l'Obélisque, au centre du Cercle des Six, un vieux conteur prit son inspiration pour commencer la vénérable légende des Sept Dragons.

" Il était une fois, il y a très longtemps, en une lointaine contrée disparue... "
- Mais, je croyais que ça s'était passé ici, à Fadakim ? s'éleva une voix étonnée.
- Oui, oui, oui, c'est vrai, expliqua le conteur, mais cette légende se racontait longtemps avant qu'on ne redécouvre Fadakim... Donc c'était bien une contrée lointaine pour ceux qui l'écoutaient...
- Ah...
- Bon, bon, je reprends...

" Il était une fois, il y a très longtemps, en une lointaine contrée disparue... "
- Mais c'est pas une contrée disparue ! On y est !
- Oui, oui, oui, c'est vrai, expliqua le conteur avec un petit soupir d'agacement, mais Fadakim a disparu pendant longtemps... On ne l'a retrouvée que récemment...
- Ah...
- Bon, bon, je reprends...

" Il était une fois, il y a très longtemps, en une lointaine contrée disparue... "
- Mais puisqu'on sait où c'est maintenant, pourquoi on continue à dire que c'est une lointaine contrée disparue ?
- C'est comme ça, expliqua le conteur, visiblement agacé, il y a une façon de raconter les légendes, on ne peut pas les modifier comme ça pour le plaisir.
- Ah...
- Bon, bon, je reprends...

" Il était une fois, il y a très longtemps, en une lointaine contrée disparue... "
- Mais on est sûrs, quand même, que c'était ici ?
- BON VOUS VOULEZ QUE JE VOUS LA RACONTE OU PAS CETTE LEGENDE ??????!!!!!!
Le silence se fit, religieux.
Satisfait, le conteur reprit :
- Bon, bon, je reprends...

" Il était une fois, il y a très longtemps, en une lointaine contrée disparue... "
- Est-ce que les dragons ils sont morts à la fin ?
- Chuuuut !
Trop tard.
Le conteur fronça les sourcils, puis croisa les bras et s'enfonça dans le mutisme, furieux.

On attendit quelques minutes dans le silence. Comme le conteur ne paraissait pas décidé à reprendre, une voix s'éleva :
- S'il vous plaît, vous voulez bien raconter l'histoire ?
- Oui ! Promis, on se tait !
- S'il vous plaît !
_________________


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 1 Aoû - 14:28 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Aëlissandya
Gouvernement

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2010
Messages: 196

MessagePosté le: Lun 2 Aoû - 21:29 (2010)    Sujet du message: La Légende des Sept Dragons Répondre en citant

Le conteur se laissa prier pendant un bon moment. Finalement, au grand soulagement des auditeurs, il se décida :
- Bon, bon, d'accord. Mais laissez-moi raconter ! Bon, bon, je reprend...

" Il était une fois, il y a longtemps, en une lointaine contrée disparue..."
Il fit une petite pause, l'air d'attendre quelque chose. Après quelques secondes de silence, il sourit :
- Bien ! Vous progressez !
- Ouais, s'exclama quelqu'un, et cette fois-ci dis pas que c'est nous qui t'avons interrompu !
- Rhoo ! Bon, bon, je reprend !

" Il était une fois, il y a longtemps, en une lointaine contrée disparue, un clan de dragons qui dominaient la Terre. En ce temps-là, le monde était peuplé d'Elfes et de Nains, d'Orcs et d'Humains. C'était le Cinquième Âge. Toutes ces créatures de la terre se disputaient continuellement. Cette époque vit d'ailleurs la plus grande guerre que le monde ait connu. C'est à cette époque qu'eurent lieu les exploits des grands Héros, tels que Grulâd l'Orc, Hachzel le Mage, Frodel l'Elfe aux Mille et une flèches ou encore Duril le troubadour énigmatique. Mais là n'est pas notre sujet.

" Cette époque, à la fois cruelle et magique, vit aussi l'avènement des plus nobles créatures que le monde ait connu : les dragons. Ceux-ci, loin des basses considérations des créatures de la terre, fendaient les airs avec grâce et puissance. Leur sagesse et leur connaissance était au-delà de tout ce qu'on peut dire. On ignore encore aujourd'hui quelle a pu être l'étendue de leur savoir. La somme de toutes les connaissances que nous possédons aujourd'hui est bien maigre en comparaison.

" Sage parmi les sages, Ïlldraël était le Grand Roi des dragons. Sous son influence bienveillante, les dragons avaient protégé et aidé les peuples de la terre pendant des siècles. Sous sa direction avisée, la terre et ses créatures avaient prospéré à un point qu'on ne peut aujourd'hui qu'imaginer. Désireux de partager son savoir, il avait insufflé un peu de sa puissance à certaines de ces créatures, qui avaient ainsi acquis la possibilité de manier la magie. Il leur avait enseigné cet art afin qu'ils puissent aider leurs semblables en les soignant.

" Mais sa bienveillance et la reconnaissance qu'il recevait en retour ne plaisaient pas à tous. Dans l'ombre, des traitres se levèrent bientôt pour mettre fin au règne d'Ïlldraël... "

Le conteur fit une pause. On n'entendait pas un bruit : tous retenaient leur respiration.
_________________


Revenir en haut
Aëlissandya
Gouvernement

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2010
Messages: 196

MessagePosté le: Sam 4 Sep - 21:56 (2010)    Sujet du message: La Légende des Sept Dragons Répondre en citant

Le conteur profita de cette pause pour boire un verre d'eau, puis reprit son récit :

" Ïlldraël siégeait au Sanctuaire des Sept Dragons avec ses six plus fidèles lieutenants. Du moins le croyait-il.

" Le Sanctuaire était un lieu ancré dans l'Histoire des dragons. C'était là, à l'emplacement de l'Obélisque, au centre du Sanctaire, qu'était apparu le premier dragon, Sarnot'h. C'était là que depuis des siècles les dragons se réunissaient chaque année pour célébrer les deux équinoxes, quand le jour éclatant et la douce nuit se donnaient rendez-vous parmi les astres pour danser leur ballet tournoyant. L'équinoxe de l'automne voyait les couples se former à l'ombre du Cercle des Six ; l'équinoxe du printemps célébrait la naissance des jeunes fils du ciel.

" Ce lieu sacré avait réuni Ïlldraël à la douce Altéa, pour leur bonheur, car il s'aimaient d'un amour aussi ardent que le soleil et aussi profond que le ciel étoilé, mais aussi pour leur malheur, car aucun dragonneau n'était né de leur union.

" Ïlldraël siégeait donc au Sactuaire des Sept Dragons avec ses plus fidèles lieutenants. Posés chacun sur un des rochers du Cercle des Six, ils entouraient leur Roi qui reposait sur l'Obélisque.

" Il y avait Gerdaön l'Intrépide, un fier dragon que rien ne pouvait effrayer. Il avait survolé les plus hautes montagnes et les abîmes les plus profonds, il avait frôlé le soleil de ses ailes avant de plonger au coeur des océans, il avait affronté les déserts les plus chauds et les glacier les plus hostiles. Gerdaön avait pour Ïlldraël l'affection d'un père pour son fils, et l'admiration d'un fils pour son père.

" Il y avait Tor'hoar le Charmant, qui ne se lassait pas de courtiser les dragonnes. Nul ne peut dire avec précision combien de... "

A ce moment, un enfant se mit à pleurer, interrompant le récit.
- Allons bon, quoi encore ? grommela le conteur alors que les cris redoublaient.
Il attendit deux secondes, puis croisa les bras.
- Faites-le moi taire ou je m'arrête là !
_________________


Revenir en haut
Aëlissandya
Gouvernement

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2010
Messages: 196

MessagePosté le: Mar 28 Sep - 00:00 (2010)    Sujet du message: La Légende des Sept Dragons Répondre en citant

Il fallut un bon moment au parents pour réussir à calmer le petit perturbateur. Pendant ce temps, le conteur resta assis, raide comme la justice, les bras croisés et une moue boudeuse sur le visage. Il n'y avait jamais moyen de raconter les légendes en paix !

Quand enfin le silence revint, il était passablement agacé, et décida de couper court à la présentation des lieutenants d'Ïlldraël.

- Bon, alors des lieutenant y'en avait six, il s'appellaient Gerdaön, Tor'hoar, Bel'kan, Deszniet, Sor'szar et pour finir, Altéa, la seule femelle.

Il s'apprêtait à reprendre son récit, mais il ne put résister à la tentation :

- C'était un roi sage Ïlldraël. il avait compris que dès qu'il commence à y avoir trop de femmes, commence à y avoir des histoires !

Les femmes présentes dans l'assemblée se mirent à protester, et il râla :

- Bon, vous allez vous taire à la fin ? Je vais pas continuer la légende si vous continuez à me perturber comme ça !

Le silence se fit à nouveau, et il reprit le récit :

" Tout allait pour le mieux tant que les habitants de la terre acceptaient la bienveillante domination d'Ïlldraël et de ses frères les dragons. Mais avec le temps, insidieusement, les premières graines de la révolte commencèrent à germer dans le coeur des hommes. Ils en avaient assez de se laisser guider, ils voulaient suivre leur propre voie.

" Le conflit éclata brusquement, le jour où des humains affirmèrent avoir subit l'attaque d'un dragon, qui avait détruit tout un village.

" La révolte gronda dans les villes et les villages de la région, car tous étaient convaincus que les dragons avaient juré leur perte. Les mères tremblaient de peur pour leurs enfants, et les pères étaient décidés à venger les leurs et à conquérir leur liberté. Ils s'assemblèrent au Sanctuaire pour exiger une explication et une réparation.

" Ïlldraël ne put cacher sa tristesse et sa colère en apprenant ce qui était arrivé aux villageois. Rugissant et crachant une longue langue de feu dans le ciel, il s'écria :
" - Qui est l'infâme qui a osé agir de la sorte ? Il sera démasqué, et il sera châtié ! Je le jure par l'Obélisque à l'ombre duquel le puissant Sarnot'h a vu le jour !

" Il était si majestueux dans son courroux que les hommes crurent voir Sarnot'h lui-même apparaître devant eux. Pris de crainte, ils se prosternèrent tous devant Ïlldraël pour célébrer sa grandeur.
" - Ô, Sarnot'h Ïlldraël ! s'exclama le chef des hommes. Pardonne-nous, car nous avons cru que tu avais souhaité notre malheur ! Nous t'avons diffamé dans nos coeurs, quand tu n'avais que notre bien à l'esprit.
" Mais Ïlldraël les rassura, car il comprenait leur chagrin et leur colère. Les hommes repartirent donc ce jour-là, et Ïlldraël chargea Bel'kan et Sor'szar de retrouver le traître qui s'en était pris aux humains.

" Hélas, le mois d'après, les hommes subirent une nouvelle attaque... "

Le conteur s'interrompit, et réclama sur un ton sans appel :
- A boire !
_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:45 (2018)    Sujet du message: La Légende des Sept Dragons

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fadakim Index du Forum -> Capitale -> Office de Tourisme -> Rex Draconica (SO) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com